LES 33 JOURS DU CORBEAU

Page courante

La piece

Une jeune scientifique, docteure en neuropsychologie, vient de mettre au point une approche thérapeutique révolutionnaire basée sur l'immersion en réalité virtuelle et sur la privation sensorielle. La scientifique présente aux spectateurs le rapport de thérapie Les 33 jours du corbeau, sous forme de reconstitution théâtrale. La pièce présente la relation de la chercheuse avec un patient qui s'engage volontairement dans cette thérapie-choc expérimentale fermée de trente-trois jours. L'homme dépressif y est traité pour un syndrome de choc post-traumatique lié au suicide de son ami. Le patient est invité à parler de ses peurs, de ses problèmes conjugaux, de sa consommation de pornographie, de ses colères intenses et, surtout, de ses cauchemars récurrents. Ni la chercheuse ni le patient ne sortiront indemnes de cette thérapie.


Fruit d'un riche processus de création, LES 33 JOURS DU CORBEAU rassemble la plus importante équipe de production du TGV à ce jour. Les concepteurs ont privilégié un environnement immersif pour un public intime d'une cinquantaine de spectateurs. Ainsi, public, comédiens et régisseurs se partagent le plateau pour une expérience théâtrale intense de proximité.

L'equipe de creation

Frédéric Boivin

Frédéric Boivin - coauteur et metteur en scène Comédien et metteur en scène pour La Caravane Angélique (théâtre de masque), de 1999 à 2005, et pour le Théâtre d’Asbestos (théâtre d'été), de 2003 à 2007, il collabore aussi comme performeur au travail de Julie-Andrée T, David Kilburn et Pablo Diconca. Comme danseur contemporain, il joint les rangs de la compagnie Daniel Léveillé Danse en 2002 et participe jusqu'en 2013 aux diverses tournées internationales de la compagnie. En 2014, il assure un remplacement dans la pièce de danse contemporaine Usually Beauty Fails de Frédérick Gravel. Installé à Matane en 2008, il y fonde la compagnie de création le Théâtre des Grands Vents et collabore depuis à la réalisation de divers projets (Les bas du fleuve, la Soirée des Doublures, les Cabarets de saisons, Chaos et cohérence, Antigone en pièces détachées, Fracture, Les 33 jours du corbeau).

X

Jean-François Boily

Jean-François Boily - coauteur Jean-François rencontre Frédéric Boivin – et par le fait même le théâtre – autour d’un gin-tonic au jour de l’An 2000. Pas de « bogue »! Il participe ensuite à plusieurs créations aux défuntes soirées de La Langue à terre, au Lion d’Or. En 2004, il adapte la pièce de théâtre de l’américain Christopher Durang, Betty’s Summer Vacation, présentée à La Licorne. Il dirige ensuite plusieurs œuvres dans le domaine de l’édition culinaire, avec Martin Picard notamment, avant de bifurquer vers la scénarisation de magazines et de documentaires pour la télévision. Il touche aussi au cinéma en participant aux scénarios des films de Mathieu Roy. Il a signé cette année Nico vous mijote, une websérie offerte sur la plateforme en ligne de V. Fruit d’un long processus d’écriture avec Frédéric Boivin, La pièce Les 33 jours du Corbeau est sa première création pour le théâtre.

X

Mathieu Brien

Mathieu Brien - concepteur graphique Mathieu vit et travaille à Matane. Depuis 2014, il siège au conseil d'administration de l'espace F. Possédant une formation en communication graphique et en analyse informatique, Mathieu Brien est artiste et programmeur. Depuis 2009, a collaboré avec le Théâtre des Grands Vents en tant que graphiste pour la série de spectacle Chaos et Cohérence, Les cabarets de saisons, La Soirée des Doublures : Patchwork émotif, Les 11 jours du singe et Quand la mort tue... à jamais. Toujours avec le Théâtre des Grands Vents , il a également participé, en tant que comédien improvisateur, à La Soirée des Doublures : quand la mort tue, et en tant que concepteur aux 11 jours du singe. De 2003 à 2014, en tant que directeur artistique aux médias intéractif, chez Groupe PVP, son travail a obtenu 5 nominations et gagné 2 Prix Gémeaux, ainsi qu'un Prix Numix.

X

Steve Verreault

Steve Verreault - concepteur vidéo et animateur 2D Vidéaste œuvrant dans la Matanie, Steve a fait ses premières armes dans le domaine de l’animation comme concepteur de décor et artiste en compositing chez Groupe PVP. En plus d’avoir été très actif dans le mouvement Kino, il a participé à plusieurs courts-métrages de fiction, en particulier pour les projets Matane vu par (2010) et Territoires imaginaires (2013), tantôt comme réalisateur, tantôt comme caméraman et concepteur d’effets spéciaux. Certaines de ses réalisations ont d’ailleurs fait partie de la sélection officielle de festivals, dont SPASM, Vitesse Lumière et Vidéastes Recherché-es. Membre fondateur du collectif Viver 48, membre du trio Fracture, collaborateur du Théâtre des Grands Vents depuis bientôt trois ans, Steve prend un malin plaisir à marier vidéo et animation, que ce soit dans ses projets de fiction, de documentaires ou de performances visuelles.

X

Boris Firquet

Boris Firquet - concepteur vidéo Bricoleur de l'image, Boris a présenté ses oeuvres de vidéo expérimentales dans une vingtaine de pays depuis 1993, dans des événements d'arts médiatiques tels que la Transmediale de Berlin, le Mois Multi de Québec et le Toronto Images Festival. Il est fondateur du groupe Eltractor, dans lequel il improvisait des images en direct. Il a pour se faire créé ses propres logiciels de traitement vidéo en temps réel, ceci fait de lui un précurseur du VJing au Canada. En 2006, Robert Lepage lui demande de concevoir la vidéo pour l'opéra The Rake's Progress de Stravinsky, produit à Bruxelles et présenté aussi à Londres, Lyon, Madrid, San Fransisco et Milan. En 2008 il co-signe avec Holger Förterer une mise-à-jour majeure de la vidéo de l'opéra La Damnation de Faust, de Berlioz au Metropolitan Opera de New York. Il signe ensuite en 2009 et 2010 la conception vidéo pour Das Rheingold et Die Walkure, de Richard Wagner, toujours au MET.

X

Marc Tremblay

Marc Tremblay - concepteur sonore Marc Tremblay compose des musiques vocales et instrumentales pour le concert ou pour différents contextes multidisciplinaires (performance, installation, théâtre, film, arts hybrides, etc.). Il a aussi composé de nombreuses musiques électroacoustiques qui utilisent la matière sonore comme matériau de base d’où peuvent éventuellement surgir une poésie et une expressivité inattendue.
Il a réalisé plusieurs courts-métrages où il questionne l’identité nord-américaine (le western débridé), les rapports humains (comédie de situation) ou encore le rapport au réel (la science-fiction). Il est membre de deux organismes culturels matanais :
centre d’artistes Espace F
collectif vidéo Vivier 48.

X

Cyril Bussy

Cyril Bussy - concepteur éclairage Cyril est né en 1973 à St-Germain en Laye en France. Il s’installe à New Richmond avec sa famille en juillet 2010. Depuis son enfance, il se passionne pour la bande dessinée, les jeux d’ombres et de lumière le fascinent. En 1993, il suit une formation en régie lumière. Il commence comme électricien plateau dans des théâtres parisiens (Th. des Champs Élysées, Th. National de la Colline) et participe plusieurs années au Festival d’Avignon. Éclairagiste depuis maintenant 18 ans, il a mis en lumière plusieurs spectacles dans différents domaines, théâtre tout public, jeunesse, en extérieurs, danse hip-hop, musique et concert lyrique. Il collabore avec le Théâtre de la Petite Marée, Guillaume Arsenault, le Festival en Chanson de Petite Vallée et pour la première fois avec le Théâtre des Grands Vents.

X

Jessica Massicotte-Marquez

Jessica Massicotte-Marquez - Conseillère en neuropsychologie

X

Julien Desgens

Julien Desgens - directeur technique

X

Alice Boutten

Alice Boutten - vidéaste À travers l’acte photographique, Alice tente de rendre compte de sa vie et de sa vision du monde. Elle adopte une démarche et une position extrêmement personnelle dans ce que l’on pourrait appeler un journal intime. La photographie lui permet de figer les déchirures que les corps et les sentiments produisent et laissent derrière eux. Elle souhaite que le spectateur se questionne sur la réalité de ce qu’il voit, pour qu’il devienne acteur en épousant une infime partie de sa vie ainsi qu'un univers qu'elle s'est construit et dans lequel elle évolue sans mesure.

X

Les comediens

Nathalie Bernier

Nathalie Bernier - comédienne (rôle de la technicienne du centre) Nathalie œuvre dans le domaine du théâtre et de la vidéo. Fondatrice du Théâtre Les 3 Coups! à Matane, elle transmet sa passion du jeu pendant 10 ans à des jeunes et adultes amateurs passionnés de théâtre. Son apport à la culture matanaise est remarquable. Artiste polyvalente, elle est membre fondatrice de Kino-Matane et de Espace M3 et a participé aux Soirée des Doublures en tant qu'improvisatrice. Elle a reçu plusieurs bourses qui lui ont permis de se perfectionner et de diffuser ses courts-métrages au Canada et en Europe. On a également pu la voir sur scène dans les productions du Théâtre des Grands Vents : Back on track Baby Lou, Bad Lucké Luc, Les 11 jours du Singe ainsi que dans Chaos et Cohérence solo 4.

X

Pierre-André Bujold

Pierre-André Bujold - comédien (rôle du patient, André Guilbert) Pierre-André a choisi de vivre dans sa région d’origine, la Gaspésie. Spécialisé dans le jeu, il cumule également de l’expérience dans un large éventail de domaines tels que l’enseignement, la mise en scène, l’écriture, l’animation, la musique et le conte. Pierre-André a pris part à plusieurs tournées dans les théâtres et écoles de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et des provinces maritimes. On a pu le voir évoluer au sein du groupe Les Hameçons Salés, avec Icitte Asteure. Il a collaboré avec le Théâtre des Grands Vents à la création des projets Bad Lucké Luc, Chaos et cohérence et les 33 jours du Corbeau. Au Théâtre de la Petite Marée, il a participé aux productions Les Voyages de Muriel Velluleg (2008), La tempête (2009) et Petite Rochelle, spectacle dont il est également l'auteur et avec lequel il se produit en tournée depuis 2011.

X

Caroline Sheehy

Caroline Sheehy - comédienne (rôle de la Docteure Élise Pearson) Caroline a pris part à diverses créations théâtrales, liant souvent la danse et la marionnette au théâtre. Elle fut de la distribution de Les Mangeurs d'Avenir (Théâtre le Cochon SouRiant), ainsi que de la pièce Wolfe, de Emma Haché (Théâtre l'Escaouette, collaboration du Théâtre Français du CNA). Pendant trois ans, elle interprète la petite Nanabush dans la pièce Wigwam de Jean-Frédéric Messier (Théâtre des Confettis). Caroline est également l'auteure de cinq pièces de théâtre : L’ours et le chevreuil (La Grande Couverte à Moncton); Jeux de portes (Studio-théâtre La Grange à Moncton, Carrefour International de Théâtre à Québec, Zones Théâtrales à Ottawa); Les photocopieuses ivres; ainsi que Fenêtre dehors, rendue possible grâce aux théâtre Le Clou, à la Ville de Coaticook et au Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

X

Patrick Lauzon

Patrick Lauzon - comédien (rôle du technicien du centre) Patrick campe présentement avec aplomb le rôle de Jeff Favreau (le proxénète de Carla) dans Mensonge 2, primée meilleure télésérie de l’année. Au petit écran il a incarné divers personnages dans Le contrat 2, Les fugitifs, Toute la vérité 4 ainsi que dans Musée Eden. Il a défendu le rôle principal de Fantasme, Météor d’or du meilleur film du festival Vitesse lumière 2009 et prix spécial du jury du Festival Fantasia. Il a tenu le rôle principal du court métrage Gros brunch qui a remporté le premier prix du Festival Blitz. On l’a vu au cinéma dans Triptyque de Robert Lepage. Au théâtre, il a joué sous la direction de plusieurs metteurs en scène dont Martin Faucher (Qui a peur de Virginia Wolfe ?), Stéphane E Roy (Neuf variations sur le vide), Ian Lauzon (Monologues mutants) et Frédéric Boivin (Chronocide, Back on track baby Lou, Chaos et cohérence).

X

L'equipe de promotion

Robert Mercier

Robert Mercier - Réalisateur de la vidéo promotionnelle Gaspésien d'adoption depuis plus de dix ans, passionné de l'image et de cinéma, Robert est originaire de la rive-sud de Québec. Ancien du CEGEP de Matane en photographie, monteur vidéo de profession au Groupe PVP, Robert cumule 15 années d'expériences en production de toute sorte et a à son actif, comme monteur, plusieurs documentaires. Il se passionne a immortaliser récits et émotions avec images et musique. Observateur et capteur, ces dernières années Robert s'engage et s'initie au rudiment de la scène théâtrale avec amis et passionnés de la scène.

X

Stéphane Moulin

Stéphane Moulin - Réalisateur du making-of Avide d’aventure, Stéphane saute sur l’occasion de finir ses études au Québec. Dessinateur de talent et passionné d’audiovisuel, il rejoint l’équipe du Théâtre des Grands Vents pour un stage de 10 semaines. Il s'agit de sa première réalisation en solitaire, préparant interviews de l’équipe et plan de tournage. Auparavant, pour son projet de fin d’étude, Stéphane a réalisé le design complet du jeu vidéo nommé R.A.D, jeu qui a reçu les honneurs à la fois du public et du jury. Aujourd’hui, une carrière prometteuse se profile dans le monde du design et du multimédia.

X

Julien Bazire

Julien Bazire - Développeur Web et application Bercé par la rhapsodie des vagues de sa ville natale, Julien, originaire de Normandie, est un étudiant curieux qui a décidé de traverser l’Atlantique pour finir son DEC en multimédia au Québec plutôt qu’en France. Passionné de programmation et designer à ses heures, c’est dans ce cadre qu’il a rencontré Frédéric Boivin pour un stage de 10 semaines. Il réalise donc pour le Théâtre des Grands Vents ses premières commandes professionnelles telles que des sites web (le site que vous êtes en train de regarder en fait partie!), des applications, et même de l’infographie 3D. Ses connaissances en audiovisuel sont aussi d’une précieuse aide dans plusieurs phases du projet.

X

Betty Bogaert

Betty Bogaert - Photographe Betty a grandi dans les Alpes, entourée de belles montagnes et d’air frais. Après avoir fait un DUT en multimédia où elle a progressé à travers le graphisme, le son et la vidéo, elle entame sa formation en photographie au Cégep de Matane. Betty se plaît particulièrement dans la photographie d’auteur et documentaire.

X

Le making-of

Le cauchemar

Le projet s'accompagne d'une expérience interactive qui utilise une technologie innovante : l'Oculus Rift. Si vous possédez un casque Oculus Rift ou que vous avez la possibilité de vous en servir, n'hésitez surtout pas à essayer ce petit programme.
Vous pourrez ainsi replonger dans les cauchemars d'André Guilbert, notre patient. Saurez-vous, comme lui, surmonter vos peurs et changer la fin du cauchemar ? ou resterez-vous paralysés face à vos démons ?



Télécharger (.rar, 86Mo)


Support : julien-bazire@orange.fr